Prévention – Les Dangers des Epillets

Prevention_Epillets BLOG

Alors que les beaux jours reviennent, les promenades champêtres sont tout à fait d’occasion. Votre toutou sera enchanté de pouvoir se dégourdir les pattes, sentir toutes les bonnes odeurs et le grand air vous fera également le plus grand bien. Cependant, de nombreux dangers guettent silencieusement dans cette végétation : parasites, insectes, certaines plantes… Parmi les plantes, nous nous intéresserons tout particulièrement aux épillets, ce que c’est, où nous pouvons les trouver et les risques pour les animaux (chiens et chats).

Qu’est-ce qu’un épillet :

Certaines variétés de graminées ont une forme en épi comme le blé. Les épillets sont les petits épis qui constituent la partie supérieure des graminées (là où sont les graines). Ils peuvent se présenter sous forme d’épis compacts (comme le blé ou l’orge) ou de grappes (comme l’avoine). Ils commencent à pousser à partir du mois de mai. Au début de leur croissance ils sont verts, normalement sans trop de risque pour nos animaux puisque les épis sont bien accrochés à la tige. Puis courant du mois de juin ils commencent à jaunir. C’est lorsqu’ils sèchent que le danger est présent. En effet à ce stade les épis tombent de la tige au moindre frôlement.

Prevention_Epillets 01

A quoi ressemble un épillet ? Tout simplement à une flèche. La pointe de l’épillet est très rigide et les deux extrémités fines et souples. De par sa forme de flèche il ne peut qu’avancer dans la matière où il s’est accroché, les autres extrémités sont des arrêtes  longues et fines ne permettant pas son recul.  Prevention_Epillets 03

Quels sont les dangers des épillets pour nos animaux ?

-La surface des épillets est assez rugueuse ce qui leur permet de s’accrocher très facilement aux vêtements et aux poils. De par leur morphologie vue précédemment, il ne peut que s’enfoncer, s’il est coincé dans le tissus, il le transpercera. Combien de fois, suite à une randonné, vous avez dû en retirer dans vos chaussures et chaussettes ? Mais s’il s’est accroché au pelage d’un animal et bien il arrive jusqu’à la peau, s’y plantera, s’enfoncera de plus en plus jusqu’à pénétrer entièrement dans le corps et s’y baladera.

-Les endroits où l’on retrouve régulièrement des épillets chez nos animaux sont entre les coussinets sous la patte, entre les doigts, le nez et les oreilles. Cependant nous pouvons les retrouver partout : au niveau de l’aine, du cou, sous les babines dans les gencives, sous les paupières des yeux, dans le fourreau chez les mâles ou la vulve chez la femelle et encore l’anus.

Et les suites ? Au début c’est une simple irritation qui évoluera en plaie puis en abcès (et pas toujours à l’endroit de son entrée) si l’épillet n’est pas retiré à temps. S’il se trouve dans l’oreille les effets sont très douloureux et peuvent être dramatiques, l’animal peut perdre l’ouïe de cette oreille si le tympan est atteint. Une fois l’épillet dans le corps il peut se balader à l’intérieur et porter atteintes aux organes.

Que doit-on faire si l’on remarque que son animal a un épillet :

Les épillets sont assez fragiles, il faut donc les enlever avec précaution et s’assurer que l’on n’a pas laissé un bout coincé dans le poil ou la peau. Attention de ne pas l’enfoncer plus en le retirant, surtout au niveau des oreilles et du nez. Si l’épillet est déjà bien enfoncé dans la peau, ou qu’un abcès s’est déjà formé, que votre animal se secoue la tête, ressent une douleur au touché du conduit auditif ou éternue sans cesse, il faut l’emmener chez le vétérinaire pour que le corps étranger soit retiré au plus vite. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à l’emmener, il vaut mieux y aller pour rien que d’attendre alors qu’il y avait un épillet et que les conséquences soient plus graves encore.

Où trouve-t-on les épillets ?

Nous pouvons les trouver partout, de la campagne à la ville, dans les herbes hautes, les terrains vagues, le long des chemins, au pied des arbres ou sur les bords de la route mais également dans les jardins si l’herbe n’est pas tondue régulièrement.

Prevention_Epillets 04

Comment prévenir des épillets ?

Prevention_Epillets 05

-Tout d’abord il faut toiletter son chien, surtout ceux qui ont les poils mi-long et long. Effectivement plus il y a de longueur de poil plus il y a de risque d’accrocher un épillet et de ne pas le remarquer. Il est conseillé de couper ou de tondre les poils à l’intérieur des oreilles et entre les doigts. Si vous faites toiletter votre toutou par une/un toiletteur ces zones-là sont comprises lors de la coupe. Les chiens aux oreilles tombantes sont prédisposés à attraper plus souvent des épillets dans les oreilles et donc la tonte des poils à cet endroit est vraiment un geste de prévention. Effectivement, les épillets ramassés par les oreilles rentrent plus facilement à l’entrée du conduit auditif et s’y faufile en toute discrétion jusqu’à atteindre le tympan.

-N’hésitez pas à retirer tout de suite l’épillet si vous en apercevez sur son pPrevention_Epillets 06oil durant la balade.
-Par la suite, après chaque balade un contrôle minutieux doit être réalisé sur son toutou du bout du museau au bout de la queue en n’oubliant pas les patounes. C’est le moment idéal pour travailler avec lui la manipulation avec douceur et lui donner une petite gourmandise à la fin.

-Evitez de laisser son chien renifler dans les touffes d’épillet.

Voilà vous savez maintenant ce que sont les épillets et leurs dangers pour nos boules de poils (chiens et chats). Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de belles balades et à vos peignes !

 

http://lescoussinetsdaure.fr

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s